Inner Child Lake

Samedi 6 juillet 2014

IMG_4415

 

 

 

 

 

 

Réveillée à 5h par un drôle de rêve, la clarté ambiante m’indique que le ciel est dégagé et le soleil de retour. Enfin!!……J’entends siffler les hirondelles de retour il y a peu et les goélands majoritaires, crier au loin comme si la mer était toute proche.  Ma cheville va de mieux en mieux, une image du lac Söderbysjön se fait jour dans mon esprit, c’est décidé, je veux profiter de cette aubaine pour me recharger en vitamine D, pique niquer et pourquoi pas me baigner si l’eau est à mon goût. Mais avant, je veux finir tout ce que j’ai en cours, faire du pain pour les goélands, continuer de bosser sur mon Blog en chantier, communiquer par Skype avec une amie…..

Il est 14h30 et une température ambiante de 24°C, quand enfin je grimpe sur mon vélo en direction du Lac à 5 km de là.  Le parcours est motivant, je m’enfonce dans la réserve naturelle à deux roues d’ici. La forêt peuplée de pins et feuillus, de myrtilles, fougères et bruyère est toujours aussi belle et intrigante. Je dépasse des prairies grasses où j’ai pu surprendre en soirée chevreuils et lièvres brouter relax…. Aujourd’hui Samedi, je croise plutôt des animaux à deux pattes, genre promeneurs, sportifs, cyclistes et golfeurs. La fréquentation est dense sur les plages de verdure et le nombre impressionnant de vélos m’incite à prendre quelques photos au passage.

Puis, je traverse le petit pont de bois mignonnet, d’où Monnet se serait surement amuser à peindre un polyptyque. Tout y est, un miroir de l’eau avec le ciel mouvant, les iris jaunes à foison, bordant les rives du lac parsemé d’une multitude de nénuphars jaunes, blancs… Je jette un coup d’oeil rapide histoire de vérifier si des poissons s’affairent dans les roseaux ou si le cygne mâle de l’unique couple de ce lieu est en train de chasser les rares kayakistes. C’est impressionnant de voir sa détermination à protéger et défendre sa femelle et ses cygogneaux. Non, rien…. je passe mon chemin.
Après quelques montagnes russes qui chatouillent mes mollets, je descends de ma monture et m’engouffre dans les bois rejoindre une place sauvage et escarpée où peu de personnes s’aventurent.

Quel bonheur de goûter la nature. L’ambiance est propice à la détente et à la créativité. Enregistrement audio d’un futur article pour mon blog, dégustation des premières myrtilles, baignade, trompette et clarinette pour mon ami qui fera ainsi taire le « chant » incessant et disgracieux d’une colonie de jeunes canards piaillant pitance sur les rives avoisinantes.
La clarté du ciel s’estompe peu à peu et je ressens le soleil décliner, il est déjà 20h mais la température reste douce. Je suis repue de soleil. Je me prépare en vue de photographier quelques opportunistes omnivores, les goélands, en les appâtant avec une gourmandise mais cette fois mon pain n’y fera rien, ils resteront invisibles ce soir, sans doute épuisés de leur journée de labeur et endormis auprès de leur progéniture quelque part non loin d’ici, qui sait?

Machrima.

Inner Child Lake
Album : Inner Child Lake

16 images
Voir l'album

 

Annexe : Pour la petite histoire, le lendemain soir, ce sont les oiseaux d’Apollon, les swans qui viendront me surprendre au bord du lac alors que j’étais assise et plongée dans les imbroglios de mes pensées… Whaouh! Etre soudainement nez à nez avec ces impressionnants palmipèdes est un privilège effrayant. Suis-je dans un rêve éveillé….? What happens….? Suis-je intruse ou amie….?
Finalement ni l’un ni l’autre ! Ils ont apprécié mon pain, la femelle était un brin nerveuse et agressive, elle ne trompettait pas mais poussait un sifflement rauque ou mieux elle crachait à la façon d’un chat qui a peur…?!! Bref, un moment intense quoi! Voyez plutôt et admirez ces oiseaux solaires….

Swans
Album : Swans

4 images
Voir l'album

Laisser un commentaire

Pat's Drawings |
Photo Folies |
Gyobornpainting |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Val de bretagne
| Whatifnothing
| Blablarts